Mini-ascenseur de maison : quel modèle choisir ?

Depuis bon moment, les ascenseurs ne sont plus l’exclusivité des bâtiments publics et des grands buildings à plusieurs niveaux. On voit de plus en plus de personnes installer cet appareil élévateur dans leur maison. Cet engouement s’explique par la diversité de modèles disponibles sur le marché, dont le mini-ascenseur. 

Ce dispositif a pour objectif principal d’apporter plus de confort et d’aides aux personnes âgées et celles à mobilité réduite. Reste à savoir quel est le modèle le plus adapté à son domicile. Décryptage.

Le mini ascenseur de maison, c’est quoi ?

Il s’agit d’une cabine à usage privatif qui permet de monter les étages et d’éviter la gêne d’utiliser les escaliers. Cet élévateur de personnes repose sur un mode de fonctionnement par gaine, hydraulique ou électrique. Il diffère ainsi des ascenseurs à traction à câble et des autres types de monte-escaliers. 

Pratique pour faciliter le déplacement à l’intérieur de l’habitation, le mini ascenseur est un projet qu’on entreprend souvent pour rendre service aux personnes souffrantes de soucis de santé. Son installation conduit, cependant, à d’importants travaux d’aménagement dans le logement qui ont un coût considérable. 

Comme tout autre équipement de son envergure, ce système autoportant doit être installé en conformité avec les normes de sécurité en vigueur. Il nécessite, par ailleurs, des travaux réguliers de maintenance et d’entretien suivant les recommandations prévues par le fournisseur. 

Comment choisir son modèle de mini ascenseur ?

Tout d’abord, il est fortement conseillé de passer par un professionnel agréé pour l’installation d’un mini ascenseur. L’investissement dans un tel appareil est si précieux qu’il serait dommage de tout gâcher en tombant sur le mauvais revendeur.  Il faut, ensuite, comparer plusieurs modèles pour savoir quel système est le plus adapté aux spécificités de sa maison. Ainsi, on peut parler de trois facteurs déterminants. 

Le volume d’espace disponible

Étant une structure à part entière, l’installation d’un mini ascenseur nécessite une étude de faisabilité technique en fonction du volume disponible pour accueillir tout le dispositif. Il se trouve, d’ailleurs, que le choix de la taille de l’appareil est tributaire en premier lieu de l’espace qui lui sera réservé.  

La taille et les dimensions de la cabine

Outre l’espace intérieur disponible dans la maison, plusieurs éléments sont pris en compte pour déterminer les dimensions exactes de la cabine, tels que :

  • Le nombre d’occupants du logement.
  • Le poids maximal à supporter.
  • Le nombre d’étages si la maison est à plusieurs niveaux. 
  • La fréquence des montées.
  • La possibilité d’accueillir un fauteuil roulant ou électrique. 

Le prix du mini ascenseur

Le coût d’installation demeure un critère important pour choisir le type d’appareil élévateur à commander. La facture finale peut vite grimper à 25000 euros pour un mini ascenseur pour l’étage de base. Le tarif fluctue en fonction du :

  • Prix du dispositif (cabine et système d’élévation) qui diffère selon le mode de fonctionnement (gaine, hydraulique, électrique). 
  • Coût des travaux d’aménagement de l’espace dédié.
  • Coût de la main d’œuvre.
  • Prix des accessoires comme le tableau de commande high-tech ou la cabine panoramique. 

Il est, ainsi, recommandé de demander des devis auprès de différents fournisseurs pour avoir la meilleure offre. Outre le prix d’installation, il faut compter les frais d’exploitation que va engendrer un tel équipement : électricité, maintenance, entretien. 

Il faut prévoir, généralement, pas moins de 10000 euros pour réaliser un tel investissement.  Ce prix peut être majoré de 3000 à 5000 euros par étage supplémentaire et d’environ 850 euros/an pour les garanties de maintenance.

Les caractéristiques techniques

Finalement, le choix du modèle de mini ascenseur dépend aussi des détails techniques de l’engin. Cela concerne principalement le mode de traction, la vitesse d’élévation, le système d’assistance en cas de panne, le type de commande, etc. 

Les caractéristiques du mini ascenseur concernent aussi le système d’ouverture de la cabine. Bien que ce choix reste tributaire aux besoins de chaque utilisateur, on peut opter pour :

  • Un système d’ouverture simple à une porte.
  • Un système d’ouverture à double portes : l’entrée d’un côté et la sortie par le côté opposé.
  • Un système d’ouverture en angle : le dispositif sera installé dans un angle de 90 degrés. Dans ce cas, il faut penser à la possibilité de faire rentrer des fauteuils roulants la-dans. 

Outre le confort de mobilité, l’accessibilité aux niveaux supérieurs du domicile et l’autonomie, le mini ascenseur a un effet direct sur un bien immobilier et permet l’augmentation de sa valeur marchande. 

Depuis bon moment, les ascenseurs ne sont plus l’exclusivité des bâtiments publics et des grands buildings à plusieurs niveaux. On voit de plus en plus de personnes installer cet appareil élévateur dans leur maison. Cet…